Lectures

Chanson de la ville silencieuse – Adam

Chanson de la ville silencieuse/ Adam.- Flammarion, 2018

J‘ai débuté ce roman au mois de juin, dans le TGV me ramenant de Lille après un merveilleux week-end rempli de deux concerts !

Et justement ce livre parle de musique, ou plutôt d’un musicien célèbre et de sa fille. Cette fille va partir dans les rues de Lisbonne à la recherche de son père qui s’est retiré du monde entier après avoir été au sommet de la gloire. Il va se retiré jusqu’à ce jour où l’on croit à sa mort, jusqu’à ce qu’une photo de lui, de son fantôme tombe entre les mains de sa fille qui va être en quête de vérité.

Je pensais au début que le roman serait axé sur cette recherche, mais au final il nous offre beaucoup de retour en arrière sur l’enfance de cette fille, avec une mère absente, un père glorifié, torturé et au final tout aussi absent. Nous fait découvrir la femme qu’elle est aujourd’hui, avec ses manques et sa façon de s’inscrire dans le monde.

Après avoir lu début du mois La tête sous l’eau de cet auteur, j’avais envie de lire d’autres romans d’Olivier Adam, et j’ai aimé retrouver cette écriture. Elle est poétique et fait écho en moi.

« Les chanteurs, en concert, c’est leur peau même, leur corps entier, leurs mots, l’intérieur de leur cerveau qu’ils mettent en jeu. Sans filtre. Sans distance. Dans aucune autre forme d’art on avance à ce point nu, vulnérable. Le chanteur sur scène, c’est un don brut. Primitif. Un truc cannibale. » 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s