Rencontres

Amélie, à l’infini.

« Il y a une contrepartie au moins aussi mystérieuse : je me regarde dans le miroir. Ce que je vois dans mon visage, personne ne peut le savoir. Cela s’appelle la solitude. »

Tout est là. Dans ces mots. Dans ce reflet du miroir. Dans la beauté. La solitude.

Je ne trouve pas les mots pour vous partager mon émotion de la façon la plus juste. Cette émotion qui est toujours là. Intacte et fragile au fil des rencontres. Des retrouvailles. Comme des bulles d’oxygène qui rythment la vie. Reprendre souffle dans ses bras. Dans ses mots.

Je ne remercierai jamais assez cette femme, pour son écoute, ses mots, son regard. Toutes ces choses qui m’ont tant aidé, qui m’aident encore. Merci à l’infini Amélie. (Je vous épargne la photo solfie tout flou car j’étais toute tremblante.)

Souvenir de ce moment le 2 octobre 2019 à la librairie 47 degrés Nord à Mulhouse.
Le cœur chaud de savoir nos retrouvailles si proches, à Strasbourg.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s