Lectures

Love me tender – Debré

Love Me Tender/ Debré.- Flammarion, 2020

J‘avais lu Play Boy de Constance Debré à sa sortie en 2018 et j’avais aimé cette écriture, directe et brute.
J‘avais donc envie de renouer avec cette écriture et cette histoire avec le roman Love Me Tender.

C‘est l’histoire d’une femme qui s’est séparé de son mari depuis trois ans et qui assume son identité, celle notamment d’aimer les femmes.
Ici c’est l’histoire de la mère que nous suivons. La narratrice est la mère de Paul, 8 ans, qui va être écarté de sa vie volontairement par son ex mari. Parce qu’elle n’est pas fréquentable, cette mère.
Quel amour ? Quelle liberté ? Quelle bataille ?

La narratrice va partager avec nous ses errances de corps de femmes en différents lieux de vie, comme une cavale, après soi, après l’amour, après son fils.

Love Me Tender offre un cri d’amour et de liberté, d’émancipation matérielle, de légèreté. L’écriture est franche, sans détour, elle appelle au respect, à la tolérance.
J‘ai été contente de découvrir la suite de cette histoire que j’ai lu d’une traite. J’ai parfois eu du mal à m’attacher à cette femme dans ses errances amoureuses, mais j’ai été touche par son histoire de mère bafouée.

« Elle dit qu’elle m’aime encore, mais qu’elle me quitte quand même, elle fit C’est comme ça. Joli cœur, crève-cœur. »

(Je ne pouvais que sortir ma broderie réalisée en février pour accompagner ce livre.)

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s